PORTRAIT

11/05/2016 11:00

La quête de l'étole de la mariée a été longue...mais lorsque nous sommes tombées au hasard d'un flux Instagram sur le travail de Madame Seguin, cela a été une évidence. La rencontre de deux passionnées, Klaartje et Ella, la fabrication artisanale et équitable d'une matière noble à des milliers de kilomètres et un résultat sublime. L'étole Selenga fait déjà fureur au showroom, l'alliance parfaite du cachemire tout doux avec le crèpe de soie des robes de Laure de Sagazan ou Elise Hameau...

Portrait.

• Pouvez-vous vous présenter en quelques mots?

Bonjour, je m'appelle Klaartje, j'ai fait des études de droit en Belgique et en France, j'aime voyager, mes petits nièces et neveux et la musique. Ella de Vos for Madame Seguin n'existerait pas sans Ella. Elle a fait ses études de textile design à Gand en Belgique, adore l'Italie et ses machines à tricoter.
 
• Racontez-nous les débuts de Madame Seguin?

Eté 2002, vacances en famille, on prend le transmongolian, le train de Saint -Petersbourg jusqu'à Beijing. Le paysage, les nomades mais aussi le cachemire   m'impressionnent. 10 ans plus tard j'y retourne , un plan assez vague de faire quelque chose avec le cachemire est déclenché par une de mes soeurs qui se marriait en décembre en Belgique et qui ne trouvait pas d'étole ou cardigan pour la garder au chaud. Après quelques essais et erreurs, je rencontre Ella en 2013, elle vient de finir ses études et travaille pour le fameux designer belge Dries Van Noten mais surtout, elle fait des mailles incroyables... en 2014 les premières pieces d'  Ella De Vos for Madame Seguin sont présentées au public.
 
• Expliquez nous le processus de création autour du cachemire?

Tout commence avec le cachemire,  le duvet du chèvre. Chaque année, au printemps on peigne les chèvres et les fibres recoltées sont lavées, cardées (parfois peignées), fillées, torsadées (et si c'est nécessaire teintées) et les fils sont tricotés en cardigans et étoles.
Pendant les différentes étappes de ce processus il y a des grandes et petites choses qu'on peut faire, changer, pour rendre le tricot final le plus équitable possible. Par exemple, utilliser des fils naturels et non-blanchis au lieu des fils teintés aux produits chimiques et non-dégradables...
 
Le processus artistique c'est un vrai travail d'équipe dans lequel Ella développe plutôt des mailles nouvelles et moi je m'occupe des technicités comes les tailles.
L'inspiration vient un peu de partout, bien sûr on parle aux boutiques pour savoir les dernières tendances, mais aussi le paysage mongole, les motifs traditionnels, les fleurs...on a plus d'idées qu'on ne peut en réaliser!
 
• Pour finir une anecdote à partager avec nous? ou l’un de vos plus beau souvenir en tant que professionnelle ?

Ca nous donne toujours beaucoup de plaisir de partager avec les éléveurs nomades et les tricoteurs des photos des cardigans et étoles, surtout comme sur cette photo du bébé qui est emballé dans l'étole que sa maman a porté pour le mariage!  
 

Un immense merci à Klaartje pour ses réponses <3

Découvrez notre sélection Madame Seguin sur le Shop 

Crédit photo : Madame Seguin / Hannelore Veeleart / Malvina Photography

Photos : Portrait - Madame Seguin

Collection

Robes

Accessoires

Créateurs

Alexandra Grecco

Margaux Tardits

Marie Laporte

Laure de Sagazan

Faubourg Saint Sulpice

Elise Tsikis

Victoire Vermeulen

Rue de Seine

Laure de Sagazan - Collection civile

By Romance

Anniel

Emma Go

Sessùn Oui

Madame Seguin

Rachel Simpson

Cécile Boccara

Maison Guillemette

Olympe - sélection

Lizeron

English Garden

Mignonne

Les petits inclassables

Louise Misha

Louis Louise

Fashion Forms

Wacoal

Ida Degliame

Kokoro Berlin

Les couronnes de Victoire

Olympe

A propos

Pourquoi Olympe?

Contact

Aide

Mentions Légales

F.A.Q.

Olympe / Acces

23 rue Saint-Guilhem
34000 Montpellier

04 67 80 80 80
contact@olympe-mariage.com